Le Christ

Il s'agit aujourd'hui de pratique, de se hausser constamment au delà de soi-même ; une heure de prière est plus fructueuse que trois heures de discussion ; mais une minute d'œuvre est encore plus féconde. Vous subirez des lassitudes profondes, des vides, des désespoirs. En prévision de cela, je vous soumets les quelques réflexions suivantes que j'ai réduites à la forme la plus concise.

Il s'agit de Notre AMI.

Il est à la fois le Verbe CHRIST et l'Homme parfait JESUS. Jésus connaît toutes les créatures et toute la création dans le temps et dans l'espace, dans les moindres détails, dans les aspects physiques, intellectuels et moraux. Il possède totalement toutes les facultés de l'être humain, mais parce que homme la personnalité de JESUS, quoique immense en face de l'un de nous, est limitée. Toutefois la création étant aussi limitée, Jésus peut la connaître par l'intelligence et par l'expérience. Comme il faut qu'il soit à la hauteur de sa mission, Il nous connaît donc chacun, nous voit, nous suit. Et comme Il nous aime humainement, Il est atteint par nous en souffrance et en joie, selon la qualité de nos actes.

Toutefois Jésus portant le monde sur ses épaules peut faiblir. Alors CHRIST intervient — où, par les limites de ses puissances d'être humain, l'aide que Son Amour nous envoie peut subir du retard, CHRIST intervient encore. Cette nature Divine puise dans l'inépuisable trésor du Père ; et de suite, partout, toujours, le miracle se produit. Le Seigneur Jésus-Christ, Fils de l'Homme et Fils de Dieu, réside sur les frontières du Créé et de l'Incréé ; à la fois, dans et hors du temps et de l'espace. Il est la tangence, le point sur l'Abîme, la Voie. Il est la Bonté du Père corporisée.

Il a dit : « Je serai avec vous tous les jours jusqu'à la fin. » Cette promesse est vraie pour toute époque et pour tout lieu ; pratiquement vraie, réelle, matérielle dans la mesure où chacun se fait disciple, serviteur, puis Ami. Tous, nous avons été, nous sommes, nous serons dans une voie ; tous connaissent, ont connu, connaîtront une vérité ; tous ont reçu, reçoivent, recevront une vie. Entre tous, les gens de bien ; entre les gens de bien, les Chrétiens ; entre les Chrétiens, les vrais disciples ; ont suivi des voies de plus en plus directes, comme des vérités plus réelles, reçu une vie de plus en plus riche. L'Eglise n'existe que pour rendre la présence du Christ davantage possible au plus grand nombre, elle emploie pour cela les sacrements et d'abord l'Eucharistie. Mais elle n'offre qu'une présence spirituelle. Or, tout homme qui s'efforce de vivre selon la volonté du Père, son esprit se greffe sur l'Esprit de Jésus, puisque Celui-ci est la corporisation de cette Volonté. Le disciple vit de la vie de Jésus et par elle communique et communie avec le Verbe, Verbe-Christ, dans la mesure où il réalise la loi du Ciel. La seule élite des disciples parvient à étendre cette greffe au fond du coeur jusqu'à la vie physique. Tels sont les Amis. Leur esprit est une cellule de l'Esprit de Jésus ; Ils jouissent d'une Présence spirituelle permanente.

D'autre part : «Rien n'est impossible à Dieu ». Et les Paroles du Christ sont totales. Il peut donc y avoir des Présences réelles physiques, là où Il lui plaît et pour le Temps qu'Il lui plaît.

Les spectateurs d'une telle manifestation supportent une responsabilité écrasante. C'est pourquoi il est écrit : « Si on vous dit que le Christ est ici ou là, n'y allez point ». Voilà les deux mystères qui peuvent être d'un réconfort immense, mes frères bien aimés : Présence intérieure, Présence extérieure.

Ceci n'est qu'un aperçu ; car personne ne peut se rendre compte du comment de tels miracles. Vivez continûment en cette Présence et tout deviendra facile.

Je supplie le Maître qui s'est fait notre serviteur de garder vos corps et vos esprits et de les emmener à Sa suite, en renouvelant pour vous les « Lavement des Pieds » qui donne la force des marches difficiles.