Sédir

Yvon Le Loup naît à Dinan en 1871. Il prend le pseudonyme de Sédir au moment de son entrée en occultisme. Avec Papus (Gérard Encausse) il est sans doute le plus connu des disciples parisiens de Monsieur Philippe. Il rencontre le Maître en 1897 sur le quai de la gare de Lyon à Paris.

Il se marie deux fois. Sa première femme — Alice Gentil Perret — décède en 1909. Puis c’est un remariage en 1921 avec Jeanne Jacquemin. Il n'y aura pas d’enfants de ses deux unions.

Il dépose en 1925 les status de l’association : « Les Amitiés Spirituelles », groupement spirituel de la plus extrême exigence, qui existait depuis dix ans déjà. Ecrivain mystique comme il fut nommé, il est l’auteur d’une œuvre importante.

Le Maître dit t’on lui avait demandé de parler jusqu'à ce qu’il n’y ait plus personne ; sa voix c’est tue ses écrits restent.

D’une immense culture spirituelle, philosophique, artistique… son travail littéraire est une source à laquelle beaucoup ont puisée. Demeurera sans doute dans le temps son roman : « Initiations », et l’étonnant : « La Dispute de Shiva contre Jésus ».

Il meurt 1926 à Paris, la même année que Marc Haven.

Son association lui survivra, elle existe toujours.

Le chien fidèle 01 / 2011 1862
Le petit pâtre 06 / 2010 2065
Le Christ 05 / 2010 2836