L'équilibre

J'ai ouvert à votre intention notre cher livre, ce trésor inestimable auprès duquel, nous avons si longtemps passé sans le voir. Cette affirmation, je l'ai recueillie pour vous. Vous le savez, chacune de ces merveilleuses paroles est Créatrice, puisqu'elle est un rayon du Verbe lui-même matérialisé sur notre terre. Elle est créatrice dans l'atmosphère où elle est prononcée avec foi et en prière, de fluides, de forces, de lumière ; créatrice en tous ceux qui l'entendront avec confiance de la vertu qu'elle renferme.  

Chacune d'elle a son ange qui la garde, en développe les sens, travaille le cœur du disciple, la rend de plus en plus apte à pénétrer nos épaisses ténèbres, à forcer les portes de notre cœur si longtemps fermées par le prince de ce monde, dont les forces aboutissent à notre mental, mais souvenez-vous que ce prince a été jugé.  

*

Voici le passage sur lequel je veux vous dire quelques mots aujourd'hui : Que celui qui est capable de prendre la résolution de vivre sans être marié l’exécute. Tôt ou tard vous vous poserez à vous-mêmes et ceux que vous aurez à guider vous poseront cette question : Pour le disciple de Jésus, vrai, sincère, quelle est la façon dont il doit comprendre cette phrase ?  

Tous les commandements de l’Evangile ne doivent être pris à la lettre que par ceux à qui de nombreuses intuitions personnelles, des événements particuliers, tel que la rencontre d'un maître sur terre, ont prouvé qu'ils pouvaient suivre dans une direction particulière et à la lettre le chemin étroit qui conduit à devenir sur le plan physique un disciple de Jésus.  

Si cela est vrai pour tous les enseignements du Livre, combien plus pour le passage qui vous intéresse aujourd'hui !  

*

Comment ici pourrait-il se faire que le Ciel invite tous les hommes, puisque l’Evangile s'adresse à tous, à violer les lois naturelles qu'il a établies pour nos corps physiques et pour la continuation de notre espèce ? C'est impossible. Cet ordre, ce conseil si vous voulez, concerne donc seulement le disciple particulier auquel un vrai maître révèle que son esprit a connu tous les appartements invisibles et visibles de notre terre, a revêtu toutes les formes humaines possibles, a passé par toutes les tentations, toutes les épreuves.

Il arrive alors pour cet être une existence matérielle où son organisme physique spécialement épuré, emprunté à des parties très évoluées de la matière, peut supporter la fulguration, la radiance de son esprit ; alors passera dans les sombres régions terrestres, pour un temps, une créature chargée d'une mission particulière, dont l'organisme matériel sera soustrait à toutes les lois inférieures. 

Alors seulement en toute justice, en toute vérité, cette recommandation évangélique pourra être suivie à la lettre.    

De tels êtres, peuvent du reste être moins rares qu'on ne pense et ils ont sûrement une mission particulière d'équilibre dans cette question de la chair.  

*

Pour nous donc, mes amis, à qui rien ne vient signaler cet état, pour nous, qui, au contraire, sommes sûrement dans la loi commune, nous devons comprendre de cette façon ce passage ainsi que tous ceux dont la réalisation est notoirement au-dessus de nos forces. Que chacun de ces enseignements soit seulement pour nous une lumière, un idéal.  

Dans l'enseignement d'aujourd'hui, voyons donc briller deux mots qui seront notre guide : Equilibre, Chasteté.  

 

En Chemin.