Avis spirituels III. Le repos - le sommeil

Je vous l'ai dit plus haut, il est utile de savoir que seul notre organisme physique éprouve le "besoin" du repos. Et encore, ce repos est-il très relatif, car le fonctionnement de beaucoup de nos organes ne cesse pas.

 Les mouvements du cœur, les intestins, la circulation du sang, la respiration, fonctionnent sans arrêt, subissent seulement un certain ralentissement.

Notre cerveau n'est jamais absolument vide de force nerveuse et c'est même cela qui permet le souvenir des rêves plus ou moins nets. Nos muscles ressentent la fatigue en grande partie parce que la distribution de la force nerveuse diminue considérablement.

Le sommeil est donc indispensable à l'homme, parce que c'est pendant cet état que la force nerveuse se renouvelle, très probablement par une mystérieuse transmutation de sang dans le cervelet. Dès que, dans les organes du grand sympathique, la force est reformée en quantité suffisante, elle passe dans le cerveau qui se remet à fonctionner, et le réveil se produit.

Quoi qu'il en soit, le repos et le sommeil sont indispensables à notre organisme physique sur lequel pèsent lourdement ces deux créatures du Père, l'Espace et le Temps.

Voici votre journée finie. Avant que le sommeil vous gagne, il convient de préparer votre nuit. Vous le savez, dès que le sommeil est assez profond, la conscience passe dans un autre corps dont les parties supérieures peuvent être assimilées à l'âme.
Vous savez aussi que nous considérons sous ce nom une série d'organismes subtils compliqués, dont nous ne connaissons un peu que la partie inférieure ; ce que les écoles occultistes appelaient autrefois corps éthériques ou corps astral.

Certes, la majeure partie de notre âme n'est pas incarnée ou plutôt elle ne l'est que par périodes très brèves, car il y a certaines décisions graves qui nécessitent absolument sa présence totale, ainsi que l'aide complète de l'Esprit.
Ces principes vont donc s'animer et recueillir la plus grande partie de Votre conscience.
Vous allez vous retrouver dans un autre milieu, mais notez-le bien, toujours les mêmes.

Ainsi, incessamment, dans des états d'être assez nombreux et assez différents les uns des autres, vous continuerez d'agir, et votre action dans ces états, dans ces modes de vie, dépendra beaucoup de l'impulsion que vous aurez su donner à votre conscience avant de vous endormir. Si vous avez vécu avec JÉSUS et le Maître dans la journée, si vous vous endormez en priant, nul doute que vous ne viviez avec eux dans ce monde nouveau, et que vous ne continuiez d'agir dans la même direction.

C'est seulement cette connaissance que je désire vous donner. Il suffit que vous sachiez votre travail possible pendant le sommeil et que vous vous y prépariez par la Prière.

Je pourrais vous donner bien des détails, mais ils ne seraient pas ici à leur place. Je préfère que le Maître apprenne Lui-Même le nécessaire à ceux d'entre vous qui Lui sembleraient aptes à connaître certains mystères de notre conscience. Ce que je viens de vous dire est largement suffisant pour vous faire comprendre la nécessité de la préparation au sommeil par la Prière.

Prenez donc, avant de sentir les premiers appels du sommeil, quelques instants. — Revoyez rapidement votre journée et ses principaux événements. Faites un court examen de conscience. — Si vous avez commis une faute réparable, prenez la résolution de la réparer et ayez-en le regret profond.

Puis demandez que, si le Maître vous juge assez forts, votre nuit soit utile et employée pour son service. — Priez pour être protégés contre les dangers nocturnes — et implorez le secours du CHRIST sur tous les malades. — Ceci peut être fait en quelques minutes.
Les amis qui sont très fatigués et très portés au sommeil, qu'ils fassent cet entraînement "debout" et "avant" l'extrême fatigue.

Enfin, sans attacher trop d'importance aux rêves, je vous conseille de noter par écrit les principaux, les plus nets et surtout ceux où vous pourrez voir une action du Maître plus ou moins visible. — Notez-les dès le réveil.

Ainsi vous vivrez jour et nuit en la présence de notre Seigneur. Ceux qui auront l'énergie de suivre "à la lettre" ces conseils, je puis leur promettre en peu de temps des résultats visibles et sensibles en eux-mêmes et autour d'eux. Très certainement l'Enigme du Monde s'éclairera et bien des voiles seront levés.