Avis spirituels I. La journée- Le lever

 

Votre besogne doit être ininterrompue.

Le Père Céleste et JÉSUS, sa manifestation sur la Terre, agissent en effet continuellement. Si votre organisation physique a besoin de repos, il y a en vous quelque chose pour qui ce mot n'a aucune signification : c'est votre âme, ou plutôt les centres par lesquels elle se rend sensible et agit sur le Monde extérieur.

Votre pensée ne cesse guère, même pendant le sommeil, car votre cerveau conserve assez de force nerveuse pour être plus ou moins conscient de son existence. Ainsi, l'impulsion définitive ayant été donnée, le but précis fixé, tout en vous doit, dès le réveil, participer à ce travail et tendre vers ce but. Votre première pensée doit être pour le Christ ; de suite, donnez-Lui d'avance toutes vos actions et la journée qui commence. Ceci peut être très court ; un élan vers Lui, et c'est tout le nécessaire. Je vous conseille de dire à ce moment les paroles que je vous ai recommandées :

"Daignez, Notre Père, transmuer au surnaturel toutes mes pensées, toutes mes paroles, et mes actions, parce que je fais tout en l'intention pure de Votre service et parce que mon Seigneur, le Christ, l'a fait autrefois sur la Terre."

Les conséquences de cette pratique régulière sont énormes. Peu à peu se formera autour de vous une atmosphère subtile et vivante, en laquelle viendront se fixer toutes les pensées, tous les appels, toutes les demandes qui pourraient venir vers vous, émanant de ceux qui vous seront envoyés.

Les Anges verront toutes ces prières, et les porteront au Christ, de sorte que parfois, telle au telle guérison, telle ou telle aide seront obtenues sans même que vous en ayez eu conscience. (Le Ciel considère comme une prière la confiance de ceux qui écrivent.) Je vous recommande tout particulièrement cette Prière matinale ; j'y attache tant d'importance que je vous prie de l'écrire en gros caractères, de façon à l'avoir sous les yeux en vous habillant.

Ceci fait, vous commencez votre toilette. Remerciez rapidement, en la faisant, des grâces et protections obtenues pendant votre sommeil, et demandez à JÉSUS qu'Il rende nette aussi votre âme, comme vous nettoyez votre corps. Tout cela doit être court, mais très attentif et aussi profond que possible. La vie actuelle est extrêmement active, mais bien loin de s'opposer au développement intérieur, elle le facilite au contraire en donnant mille occasions de travail, et aucune de nos multiples activités, pas même les plus matérielles, ne doit être perdue, puisque tout peut être transmué au Surnaturel par la Bonté du Christ. Il serait très utile de prendre, tout en se rendant à son travail, une résolution énergique pour la journée ; par exemple, de ne pas parler des absents, ou de repousser tout raisonnement, toute curiosité inutile, ou encore être patient et prêt à rendre tous les services possibles, etc..

A ce moment aussi, vous chercherez à établir "par écrit" sur un carnet portatif, votre plan pour la journée. Ne jamais perdre de vue que le travail spirituel et le matériel non seulement peuvent, mais "doivent" se mêler étroitement.

Une journée ainsi commencée sera forcément bénie, et cette bénédiction entraînera une plus grande facilité dans le travail, une attention plus sûre, toujours en éveil, une possibilité de se dévouer et se donner plus évidente et plus facile.

Plusieurs m'ont parlé de la fatigue, du sommeil insuffisant, des multiples préoccupations qui les empêchent de suivre les conseils précédents. Je le veux bien, mais les aînés, ceux qui vous ont précédés sur la route, croyez bien que ces obstacles, ils les ont vus se dresser devant eux. Ils ne sont pas insurmontables, et ne ferez-vous rien pour le Christ, qui, Lui, vous comble ? - Cette lutte contre la fatigue n'en sera que plus féconde.