Quand notre spiritualité nous cache la réalité du monde

   Certains d'entre nous vivent un réel parcours spirituel, une recherche, qui n'est pas uniquement centrée sur l'obtention d'un bien-être physique, moral, spirituel, mais celui d'une quête de sens, d'ouverture aux autres, d'interrogation sur soi et sur le mystère de Dieu. Cette vie spirituelle, malgré la sincérité et l'intériorité que nous pouvons y mettre, peut devenir, si nous n'y prenons pas garde, une « bulle » dans laquelle nous nous enfermons quelque peu, un paravent de belles couleurs qui nous protège du mode extérieur, et nous en cache sa réalité.

Les diverses religions, les mouvements spiritualistes, les mystiques de Chine, d'Inde et d'ailleurs, ont généralement toujours donné « des règles de fonctionnement » à leurs fidèles pour encadrer leurs devoirs, obéissance, soumission, envers la société dans laquelle ils vivaient. Monsieur Philippe n'a d'ailleurs pas dérogé à cet état d'esprit. Mais Monsieur Philippe est un homme du XIXe siècle, absolument moderne dans son temps, mais pas au-delà de son siècle. Il n'a pas connu les deux guerres mondiales, les génocides qui ont décimé des dizaines de millions d'individus sur l'ensemble de la planète, ni la puissance quasi-absolue des médias sur les foules, pas plus que les divers moyens de contrôle que les pouvoirs ont mis en place pour nous surveiller, nous influencer et peut-être même nous manipuler. Personnellement, nous sommes convaincus, que Monsieur Philippe en notre temps vivrait l'esprit de « résistance », et le prônerait à ses amis.

Toutes ces spiritualités, religions, nous ont rarement révélé l'envers du décor, la face cachée du fonctionnement de notre monde. Notre époque est autre, et les dangers que nous encourons actuellement sont sans aucune mesure avec ceux d'autrefois. Pendant longtemps la lutte contre la liberté était violente, on tuaient les corps, les valeurs, les croyances des êtres – et cela était déjà terrible ; mais actuellement l'enjeu est autre : faire la main basse sur notre vie privée et notre intimité, mais aussi prévoir ce que nous ferons par la prise en compte de millions de données personnelles traité par le calcul des probabilités. Le risque ultime ? C'est peut-être celui-ci : faire descendre nos âmes dans la matière, les embourbées, ce qui se traduirait par une perte plus ou moins grande de notre « lumière ».

   Les enjeux sont tels, que nous ne pouvons plus ignorer le monde et sa complexité comme cela pouvait être le cas dans le passé, ce monde et ses rouages devient un « mystère » que nous devons intégrer dans notre travail spirituel. Il ne parait plus possible d'avoir un réel parcours spirituel sans une prise de conscience de cette réalité, réalité qui n'est pas uniquement celle diffusée par les médias dominants, mais également par une info qu'il faut aller chercher, et qui demande d'être traitée avec réflexion, bon sens, mais sans concession, et ce, quelque que soit les finalités qu'elles nous font entrevoir

Je vois certains d'entre vous sourire : « Il va nous parler d'un complot mondial, d'un gouvernement mondial, des thèses conspirationnistes ... ». Je laisserai à chacun le soin de donner le nom qu'il veut aux vérités qui sont tues et aux mensonges dont on nous abreuve.

Trois faits pour nous faire réfléchir. Il y a encore peu de temps, quand était évoqué le groupe de Bilderbeg, tout le monde en riait, même certains journalistes... Mais devant les recherches réalisées, les faits prouvés, les noms cités... les médias ont dû en rabattre quelque peu et mener aussi leurs enquêtes, celles-ci surtout effectuées par les médias étrangers d'ailleurs. Depuis, ce groupe « secret » ne l'est plus, et ils ont même un site officiel.

Un deuxième fait ? Le voici. Dans certains ouvrages, étaient évoqués depuis des décennies, les essais de « puçage » de l'être humain. Là aussi tout le monde se tenait les côtes : « Nous implanter des puces électroniques dans le corps, n'importe quoi ! », sauf que des reportages ont été fait, des articles écrits, et ce « puçage » a commencé sur certaines catégories de citoyens américains. Ce qui était un « délire » complotiste est devenu une réalité.

Et pour finir le projet américain HARPP, connu depuis des années également par ceux qui ont les yeux ouverts, projet qui est devenu une réalité et qui aurait des conséquences sur le climat. Une Commission européenne a demandé aux Etats unis de venir s'expliquer aux seins de ses instances, ils ne sont évidemment pas venus.

Nous ne parlerons pas des différents attentats qui ont ensanglanté notre terre, dont le résultat immédiat fut de renforcer par tous les moyens le contrôle sur le citoyen. La méthode est ingénieuse, créer le danger pour justifier le contrôle. Et nous en redemandons ! On nous a tellement inculqué le désir d'une vie sans danger, que le délire sécuritaire est devenu une option de vie pour la grande majorité de la population.

   Tous « ces signes des temps », nous en avions été prévenus, non pas par nos intellectuels patentés, (tout au moins pour ce qui est de notre pays), mais par les « Prophètes » des temps nouveaux que sont les auteurs de science-fiction, que l'on pense à Georges Orwell, Huxley... pour ne parler que des plus connus.

De nombreux sites sont sur le front de cette recherche de vérité. Là, comme ailleurs, il nous nous faut garder l'innocence de la colombe et la prudence du serpent. L'ivraie peut côtoyer le bon grain, néanmoins, de nombreuses personnes de qualité mènent des recherches sur ces sujets, et sur bien d'autres.

Réfléchissons comment nous avons été formatés pour rentrer, peu à peu, dans ce fantasme moderne : le concept de la « transparence ».

Le contrôle sur nos vies ne se fait pas violemment, comme dans le livre « 1984 », mais d'une façon beaucoup plus perverse, en modifiant notre perception de nos vies privées et de notre intimité. Quand on constate comment, sur des années, on nous a fait perdre le sentiment de notre intimité, que l'on pense aux émissions de télé réalité, les émissions de confession, visant là le témoignage poignant, auquel tout un chacun peut se retrouver. Le portable, infiniment pratique, mais qui nous à appris à raconter nos vies aux oreilles des autres. Tout cela a émoussé le bien précieux que représente notre vie intime.

Ensuite, quand on apprend que nous sommes surveillés, écoutés, nos mails stockés, que des logiciels existent pour rentrer dans nos ordinateurs, mêmes quand ils sont éteints... Personne n'en est gêné, puisque nous nous sommes déjà livrés aux inquisiteurs des temps modernes, à leur confessionnal médiatique et leurs réseaux sociaux. Tout cela montre à quel point le formatage de nos esprits a réussi, cette situation aurait fait bondir nos ainées, et les auraient fait descendre dans la rue ; nous non, visiblement la lobotomisation de nos cerveaux est quasi totale.

Un ami m'a dit un jour : « Qu'importe si l'on me surveille, je n'ai rien à cacher », voilà comment l'on intègre les injonctions de ceux qui ont intérêt à nous surveiller.

Quand on pense que Bernanos trouvait que la carte d'identité était une entrave à nos libertés, que ne dirait-il pas aujourd'hui ?

   Comment dans ce « merdier » peut se comporter le spiritualiste sincère ? Et particulièrement le chrétien ? Nous ne pouvons le dire, chacun devra faire son chemin, son analyse, ses choix de vie et de penser. Puis ensuite, comment articuler ces « révélations » avec sa foi ? Comment échapper aux douloureuses questions qui viennent à nous, celles du bien et du mal, qui est le Dieu de ce monde ? Question dont L'Évangile de Luc, dans la deuxième tentation de Jésus au désert nous donne la réponse (traduction Louis Segond). Et malgré ce panorama assez « apocalyptique » il nous faut raison garder et entretenir la Confiance.

Nous finirons, pour nous redonner un peu d'espoir, par cette parole de Monsieur Chapas : « Chaque jour, aux yeux du Ciel, tout est parfait. »

 

 

Quelques liens qui peut-être ouvriront les yeux à certains d'entre nous.

- Le « puçage » des êtres humains : http://www.nouvelordremondial.cc/2014/04/27/la-marque-des-scientifiques-declarent-que-les-puces-electroniques-implantees-ne-seront-plus-une-option/

- Le projet HARPP et le rapport de la commission européenne : http://www.wikistrike.com/article-l-etrange-rapport-du-parlement-europeen-sur-le-systeme-haarp-106865531.html

- Le groupe « secret » de Bilderberg : http://stopmensonges.com/groupe-bilderberg-le-groupe-qui-dirige-le-monde-nos-politiciens-corrompus/

-  A télécharger sur le net les Livres Jaunes n° 5, 6, 7, ainsi que le livre du Marquis de la Franquerie : « Lucifer ou le pouvoir occulte du monde ». Approche catholique du drame que nous vivons, mais contenant une mine d'informations.